Le Forum de François Delpla
https://www.delpla.org/forum/

Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique
https://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=82&t=405
Page 2 sur 6

Auteur:  boisbouvier [ Dim Jan 16, 2011 9:26 am ]
Sujet du message:  Re: Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique

Citation:
boisbouvier a écrit:
Le V° arrondissement de Paris, soutenu par une partie du VI°, y a vu comme le résultat d'une balourdise typique du Middle West


C'est curieux, je n'ai jamais croisé Chirac ni Schröder au Quartier latin ! Ils devaient attendre que j'aie le dos tourné pour s'y pointer.


Il est exact que l'ENA n'est pas dans le VI° arrondissement de Paris mais dans le VII°.
Mais il n'y a que cinq mètres entre son mur arrière et le milieu de la rue des Sts Pères qui limite entre eux ces deux arrondissements.
Quant à Shröder il est allemand.
Donc obligé au pacifisme compte tenu de "l'impossible oubli".

Auteur:  boisbouvier [ Dim Jan 16, 2011 12:26 pm ]
Sujet du message:  Re: Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique

Citation:
Notamment à ceci : la SDN est en gestation, il s'agit de l'accoucher et non de s'en remettre au foetus dans l'état où il est.


Admirable !
Tu fournis les verges pour être fouetté.
Ainsi donc Churchill sait bien que la SDN, telle qu'elle est constituée, ne peut rien pour empêcher Hitler de croître et de prospérer, mais en outre il recommande d'avoir recours à elle et dissuade en particulier la France d'utiliser la solution alternative : l'intervention militaire en Rhénanie !
Merci, Delpla, merci. Je n'en espérais pas tant.

Auteur:  François Delpla [ Dim Jan 16, 2011 5:33 pm ]
Sujet du message:  Re: Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique

boisbouvier a écrit:
Quant à Shröder il est allemand.
Donc obligé au pacifisme compte tenu de "l'impossible oubli".


c'est tout à fait faux !

L'Allemagne a participé à des opérations militaires. C'est bel et bien par choix qu'elle a vomi celle-là. La cause était mondiale, et l'argument du Quartier latin est par terre.

Auteur:  François Delpla [ Dim Jan 16, 2011 5:34 pm ]
Sujet du message:  Re: Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique

boisbouvier a écrit:
Citation:
Notamment à ceci : la SDN est en gestation, il s'agit de l'accoucher et non de s'en remettre au foetus dans l'état où il est.


Admirable !
Tu fournis les verges pour être fouetté.
Ainsi donc Churchill sait bien que la SDN, telle qu'elle est constituée, ne peut rien pour empêcher Hitler de croître et

et il met tout en oeuvre pour la réformer à chaud.

Auteur:  boisbouvier [ Dim Jan 16, 2011 7:49 pm ]
Sujet du message:  Re: Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique

Avec le résultat que l'on sait : la guerre mondiale et ses cinquante millions de victimes !
Alors qu'il eût suffi de mobiliser un bataillon pour l'empêcher.
Bravo l'artiste !

Auteur:  boisbouvier [ Dim Jan 16, 2011 7:50 pm ]
Sujet du message:  Re: Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique

Citation:
L'Allemagne a participé à des opérations militaires.



Ah bon ! Lesquelles ?

Auteur:  François Delpla [ Dim Jan 16, 2011 8:28 pm ]
Sujet du message:  Re: Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique

en Afghanistan par exemple.

Auteur:  François Delpla [ Dim Jan 16, 2011 8:31 pm ]
Sujet du message:  Re: Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique

boisbouvier a écrit:

Alors qu'il eût suffi de mobiliser un bataillon pour l'empêcher.


Général Boisbouvier, auriez-vous oublié Talleyrand : "On peut tout faire avec des baïonnettes, sauf s'asseoir dessus" ?

Les Français étaient allés dans la Ruhr en 1923 : pour quel profit militaire et politique ?

C'est ce genre de question que Churchill se pose.

Mais il n'est pas un soudard, lui, contrairement à vos idoles.

Auteur:  boisbouvier [ Dim Jan 16, 2011 10:20 pm ]
Sujet du message:  Re: Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique

Entre 1936 et 1923, il y a une différence : elle s'appelle Hitler.
L'homme politique se devait d'en tenir compte. Il a pour tâche de prévoir. Gouverner c'est prévoir, disait très justement P. Mendès-France et il me semble l'avoir déjà dit. Or, prévoir Hitler n'était pas si difficile puisqu'il avait annoncé ses intentions dans Mein Kampf. Churchill l'avait-il lu ? Sans doute pas et pourtant il aurait dû.
Mais, de toute façon, le simple fait de bafouer si ouvertement les traités constituait une menace évidente pour la paix puisqu'il rend toute diplomatie impossible.
Surtout qu'avec la démocratie on prend le risque d'une politique soumise à tous les aléas des émotions populaires forcément sentimentales, impulsives, déréglées et, finalement, déraisonnables. Les foules sont femelles. Tant pis pour les femmes !

Auteur:  François Delpla [ Lun Jan 17, 2011 5:47 am ]
Sujet du message:  Re: Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique

Churchill n'a approuvé aucune violation de traité.

Auteur:  boisbouvier [ Lun Jan 17, 2011 8:26 am ]
Sujet du message:  Re: Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique

Si !
En félicitant la France de sa modération au lieu de rugir comme un lion face à un acte aussi scandaleux, il faisait plus qu'approuver cet acte : il le couvrait de son autorité, il le légitimait, il encourageait tous les actes semblables dans le futur.
Ils n'allaient pas tarder.

Auteur:  boisbouvier [ Lun Jan 17, 2011 8:37 am ]
Sujet du message:  Re: Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique

Citation:
en Afghanistan par exemple.


Rapporter le message



Peu probant.
L'Afghanistan vient peu après le 11 septembre qui a indigné le monde entier et rendu l'intervention armée dans ce pays très populaire. Même l'Allemagne, obligée au pacifisme par son passé, ne put se dérober.
C'est l'exception qui confirme la règle.

Auteur:  Claude Jarvis [ Sam Jan 22, 2011 4:01 pm ]
Sujet du message:  Re: Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique

Citation:
Citation:
au lieu de rugir comme un lion devant un tel mépris des traités ?
[/quote

Je ne vois pas bien auprès de qui ce rugissement aurait eu un écho favorable ; Baldwin , Chamberlain , Halifax ,
les travaillistes opposés aux sanctions , la France ? La position de Churchill en 36 est assez fragile comme l'affaire de l'abdication va le prouver , quant au mouvement "Arms and the Covenant " il ne tient sa première réunion publique
que le 3 dec 36.
A ce propos je ne crois pas qu'on puisse traduire comme le fait François Delpla "Arms and the Covenant"
par "une SDN en armes" même au figuré.
"SDN en armes" aurait plutôt été la traduction de "Arms for the League of Nations ou "For an armed League of Nations"
La traduction la plus appropriée est: " des armes et une convention" , ce qui suggère
que les armes sont pour la Grande Bretagne (réarmement) et la convention pour résoudre la crise européenne.

Auteur:  boisbouvier [ Sam Jan 22, 2011 5:06 pm ]
Sujet du message:  Re: Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique

Je ne crois pas qu'un homme politique doive trop calculer chacun de ses gestes, chacun de ses discours. Il a tout intérêt à laisser parler son coeur, car, souvent, ce qui parait une incongruité sur le moment laisse des traces profondes qui paient à retardement. Un Churchill qui aurait "rugi" en mars 36 aurait été encore plus fort en 38/39/40. N'oublions pas qu'il n'a tenu qu'à un refus de Halifax que ce soit Churchill qui soit appelé à diriger son pays en mai 40. George VI s'est fait confirmer deux fois le nom de Churchill avant de l'appeler.

Auteur:  François Delpla [ Sam Jan 22, 2011 8:45 pm ]
Sujet du message:  Re: Churchill à la recherche d'un encerclement pacifique

boisbouvier a écrit:
C'est l'exception qui confirme la règle.


par malheur, celle que tu avais édictée était absolue.

Page 2 sur 6 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/