Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Jeu Sep 29, 2022 12:44 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 100 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Lun Oct 29, 2012 2:42 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
Tout ce que vous dites n'est pas faux mais, une fois de plus, s'arrime mal au débat en cours.

Que pensez-vous de ce que je déduis d'une traduction enfin correcte : cette personnalité se dédouble d'une manière folle ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Lun Oct 29, 2012 2:43 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
beruge a écrit:



Ainsi,dès ses premières lignes,Mein Kampf commence par poser
un des principes fondamentaux de la doctrine hitlérienne:
- l'identification du sang et du sol allemands.

Le deuxième paragraphe énonce le second grand principe de la politique
hitlérienne: une fois que tous les hommes de race allemande seront
incorporés au Reich, il s'agira de leur assurer
"l'espace qui leur est nécessaire pour vivre".

La théorie de " l'espace vital" devint pour ainsi
dire le prolongement de la théorie de " l'unification raciale",
et représente la deuxième phase du programme hitlérien.



Voilà qui n'est pas faux mais, une fois de plus, s'arrime mal au débat en cours.

Que pensez-vous de ce que je déduis d'une traduction enfin correcte : cette personnalité se dédouble d'une manière folle ?


merci de laisser, comme partout, le rouge à la modération.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Lun Oct 29, 2012 6:14 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Sep 06, 2012 3:48 pm
Messages: 182
François Delpla a écrit:
Tout ce que vous dites n'est pas faux mais, une fois de plus, s'arrime mal au débat en cours.

Pourquoi donc ?

Que pensez-vous de ce que je déduis d'une traduction enfin correcte :
cette personnalité se dédouble d'une manière folle ?


C'est votre point de vue,rien d'autre,né en 1948,
vous avez été élevé au biberon avec le lait des "libérateurs",ceci explique cela...
Mais,si vous le voulez bien continuons à étudier ce personnage hors du commun.

Hitler nous retrace ensuite sa jeunesse turbulente et chacun des traits
dont il se sert est symptomatique de son développement ultérieur.
Il nous décrit son amour des longues randonnées à travers la campagne,
son peu de goût pour les études abstraites, ses discussions passionnées
avec ses camarades, où se manifestent déjà ses premiers talents d'orateur,
son instinct batailleur qui le fait choisir comme chef par les galopins
de son âge, et enfin l'émotion que lui causent les grandes fêtes religieuses
du couvent de Lambach, où les Pères lui donnent des leçons de chant.

"La pompe des cérémonies religieuses m'impressionna profondément,
et je n'avais d'autre ambition à cette époque que de devenir le supérieur
d'une communauté de fidèles."


(Coïncidence étrange:on sait que Staline lui aussi séjourna quelque temps
dans un couvent orthodoxe, où les Pères lui inculquèrent les premiers rudiments.)

"Un jour, en fouillant dans la bibliothèque de mon père
,
poursuit Hitler,je tombai sur un certain nombre
d'ouvrages militaires, entre autres une histoire de la guerre franco-allemande
de 1870-1871.
Très vite, ces deux volumes illustrés devinrent ma lecture favorite.
Du coup, mon imagination s'enflamma pour tout ce qui touchait
à la guerre et aux soldats."


Cette lecture eut une influence décisive sur l'enfant ardent et imaginatif,
car elle l'amena à se poser certaines questions (est-ce cela que Delpla
défini comme une folie?).

" Pourquoi l'Autriche n'a-t-elle pas pris part à la lutte contre la France ?
Ne sommes-nous donc pas semblables aux autres Allemands ?
Ce problème commença à travailler ma petite cervelle d'enfant.
Je découvris alors, non sans une secrète jalousie, que tous les Allemands
n'avaient pas le bonheur d'appartenir à l'empire de Bismarck."


Bientôt se pose le choix d'une profession.

"Je ne voulais à aucun prix devenir fonctionnaire comme mon père
,
écrit Hitler.(On sait que le père de Hitler était douanier.)

_________________
L'autre Histoire.
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"

http://sansconcessiontv.org/
http://www.phdnm.org/
http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Lun Oct 29, 2012 6:19 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
Vous estimez participer à un débat sur la folie de Hitler en prenant tout son récit de Mein Kampf au pied de la lettre ?

Et en ne répondant pas un mot sur mon analyse des premières lignes qui, correctement traduites, trahissent déjà cette folie ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Lun Oct 29, 2012 6:24 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Sep 06, 2012 3:48 pm
Messages: 182
François Delpla a écrit:
Vous estimez participer à un débat sur la folie de Hitler en prenant tout son récit de Mein Kampf au pied de la lettre ?

Et en ne répondant pas un mot sur mon analyse des premières lignes qui, correctement traduites, trahissent déjà cette folie ?


Votre opinion personnelle,ne prouve rien !

_________________
L'autre Histoire.
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"

http://sansconcessiontv.org/
http://www.phdnm.org/
http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Lun Oct 29, 2012 10:22 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
votre absence totale de la moindre esquisse d'argumentation, moins encore !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Sam Nov 03, 2012 10:35 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Hitler fut un exalté, un passionné, la passion faite homme dit Nolte. Ça ne suffit pas pour en faire un fou. La Pucelle avec ses hallucinations auditives et visuelles fut plus problématique à cet égard. Il se crut missionné par le destin ? La belle affaire ! De Gaulle aussi.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Sam Nov 03, 2012 10:37 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Il se crut missionné par le destin ? La belle affaire ! De Gaulle aussi.


Moi aussi d'ailleurs je me crois missionné par le destin.
Quelle mission ?
Celle de rendre leur honneur perdu à Pétain et à Laval.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Dim Nov 04, 2012 6:18 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
Ni la santé mentale de Jehanne dite d'Arc, ni celle de Charles de France, ni celle du sire Boisbouvier ne sont le sujet.

Celle de Hitler est visiblement altérée et la manière dont il conçoit son lien avec "la Providence" en témoigne, ainsi que le sang qu'il croit que cette même Providence lui ordonne de verser.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Lun Nov 05, 2012 4:49 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
N'empêche que c'est dommage de manquer de rigueur à ce point. Camus pourtant t'avait prévenu : n'augmente pas le malheur du monde. Tu as, en tant que prof. des responsabilités spéciales à cet égard. Un fou est un fou et Hitler n'en était pas un. Qui sait ? c'est peut-être parce que ses profs à lui manquaient de rigueur qu'il en est arrivé à de pareilles lubies.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Dim Déc 15, 2013 11:36 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
importé de viewtopic.php?f=18&t=199&p=16061#p16061

Jacques40 a écrit:
la question de la circoncision, comme "obsession anti-juive très spéciale" évoquée dans l'entretien de 2006, la littérature psychologique et freudienne sur ce chapitre est abondante et devrait être reconsidérée à la lumière de la très actuelle vague bizarre européenne anti-circoncision….(!) Vague à double effet pervers... et dont la gestion démontre la psychopathologie qui y est sous-jacente….
La Paranoïa est marquée d'une évolution et maturation oedipienne et génitale ratées. On ne saurais donc évacuer ce fait de castration symbolique de son incapacité d'intégrer-surmonter précisément l'angoisse de castration qui va établir la prééminence du lien homoérotique ((Bergeret) et de son refoulement projectif qui suscitera la Jalousie pathologique et le Sentiment de Persécution des paranoïaques.
Que l'on soit pour ou contre Freud,...en attendant, personne n'a pu remplacer son élaboration théorique et pratique. Il est niais et "douteux" même.. de ne vouloir considérer la question de la circoncision que comme un détail anecdotique de l'histoire...


L'évolution des moeurs et des sociétés pose et posera sans doute toujours plus la question du droit des parents à retrancher quoi que ce soit au corps des enfants. Ce qui n'empêche pas ni n'empêchera qu'on pose la question par antisémitisme, qu'on assimile abusivement circoncision et excision, etc.

A l'époque de Hitler la question ne se posait pas ainsi. Mais je doute que cette judaïque consécration ait beaucoup compté pour lui. D'après moi il n'est pas antisémite avant trente ans et le devient alors, dans le choc de la défaite de 1918, par la brusque conviction qu'un tel malheur résulte d'une conspiration.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Lun Jan 20, 2014 2:02 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 13, 2014 11:23 am
Messages: 90
Localisation: Lutèce
boisbouvier a écrit:
Tantôt Delpla nous dit que Hitler fut un génial manipulateur pilotant au millimètre près les états-majors politiques du monde entier et tantôt il nous dit qu'il était fou.


Et alors, un fou peut-être un génial manipulateur.

Un fou est rarement un homme parcourant le jardin d'un asile un entonnoir sur la tête, une brosse à dent en laisse et la bave aux lèvres.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Lun Jan 20, 2014 2:07 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 13, 2014 11:23 am
Messages: 90
Localisation: Lutèce
Boisbouvier,

Je cherche ton fil de présentation dans la rubrique concernée, peux-tu m'aider ?

µ


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Mar Jan 21, 2014 12:38 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
Michel n'est plus des nôtres, de son fait. La confirmation publique de son mépris de la charte pendant un bannissement temporaire http://forumfrance-en-guerres.clicforum ... &q=#p30862 m'a contraint à exiger un engagement écrit de la respecter avant réintégration. La balle est dans son camp.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Mar Jan 21, 2014 3:05 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 13, 2014 11:23 am
Messages: 90
Localisation: Lutèce
Plus haut, j'ai fait une faute de français :
au lieu de
"Et alors, un fou peut-être un génial manipulateur."
je voulais dire
"Et alors, un fou peut être un génial manipulateur."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 100 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla