Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Dim Oct 25, 2020 11:36 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le débat sur le mariage
MessagePosté: Mer Jan 16, 2013 7:13 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Appel contre l'utilisation de la psychanalyse par les opposants au mariage pour tous


Une dizaine de psychanalystes ont lancé dimanche un appel contre l'instrumentalisation de la psychanalyse par les opposants au mariage pour tous, sur le site internet de la revue la Règle du jeu.

Citation:
Paris, le 13 janvier 2013

Les psychanalystes soussignés déplorent l’utilisation insistante qui est faite du savoir psychanalytique afin de cautionner, dans le débat qui agite la nation, certaines des thèses opposées au projet de loi.

En conséquence, ils se trouvent contraints de déclarer :

- que rien dans l’expérience freudienne n’est de nature à valider une anthropologie qui s’autoriserait de la Genèse ;

- que la structure œdipienne dégagée par Freud n’est pas un invariant anthropologique ;

- qu’au niveau de l’inconscient, les deux sexes ne sont liés par aucune complémentarité originaire, ce qu’exprime l’aphorisme de Lacan : « le rapport sexuel n’existe pas » ;

- qu’il revient à chaque être parlant de trouver les voies de son désir, qui sont singulières, tordues, marquées de contingence et de malencontres ;

- que certains s’aident à cette fin d’une croyance religieuse, et que d’autres s’en passent ; un analyste n’a pas à se prononcer là-dessus.




(extrait de Lacan Quotidien n° 269)


Premiers signataires : Jacques-Alain Miller, ancien président de l'Association mondiale de Psychanalyse, fondateur de l'Ecole de la Cause freudienne et rédacteur des séminaires de Jacques Lacan, Jean-Daniel Matet, président de l'Ecole de la Cause freudienne, Marie-Hélène Brousse et Eric Laurent.

JA Miller ajoute dans le Point :

Citation:
Si Jacques Lacan a donné à la structure oedipienne la forme d'une "métaphore paternelle" mettant en jeu le "Nom du Père", le "Désir de la mère" et le phallus, cette formalisation ne l'a conduit d'aucune façon à en faire un invariant anthropologique. Ses avancées l'ont amené, tout au contraire, à pluraliser la fonction du Nom du Père, puis à la relativiser et enfin à l'assimiler à un "sinthome" (écriture ancienne du mot "symptôme").


Un bel article de Michel Tort dans Libé : http://www.liberation.fr/societe/2013/0 ... ise_873086 .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le débat sur le mariage
MessagePosté: Mer Jan 16, 2013 11:43 am 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Mais, a-t-on vraiment besoin de la psychanalyse dans ce débat ? Je n'en suis pas certain...

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le débat sur le mariage
MessagePosté: Mer Jan 16, 2013 5:56 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
La psychanalyse est encore plus inutile que la SDN et ce n'est pas peu dire puisque la SDN fut non seulement inutile mais nuisible. Elle donna aux nations pacifiques un sentiment de sécurité illusoire qui fit le jeu des nations belliqueuses.
Un pansement sur une jambe de bois ? Non, bien pire : un cataplasme de bouse de vache sur une plaie purulente.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le débat sur le mariage
MessagePosté: Jeu Jan 17, 2013 3:04 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
La psychanalyse n'a plus à faire la preuve, ni de son apport à la connaissance du réel, ni du pullulement d'opportunistes qu'elle attire.

Tout de même, voir la droite politique et cléricale, dans son sempiternel combat d'arrière-garde contre l'extension des libertés, l'appeler à la rescousse, vaut le détour !

Autant la mobilisation de 1984 avait un sens, à côté de son but politique, la défense des subventions de l'Etat aux lycées catholiques, autant l'actuelle n'en a aucun, et se réduit à la pure contestation à autrui des droits qu'on a soi-même.

Je ne me sens menacé de devenir ni pédéraste ni pédophile, pour reprendre l'argument d'un mitré rhodanien au nom n'évoquant pas la civilisation http://www.ladepeche.fr/article/2012/09 ... ceste.html . Mais peut-être certains manifestants nourrissent-ils sourdement de telles craintes ?

Eh bien il leur restera le divan !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le débat sur le mariage
MessagePosté: Lun Jan 21, 2013 10:58 am 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
L'extension des libertés ? Mais lesquelles ? Se marier est un droit individuel, réservé par définition aux individus. Il se trouve qu'il faut convoler avec le sexe opposé depuis la nuit des temps... pour former un couple reconnu par la loi. Après le mariage, mais pas avant ! On parle d'égalité, mais personne n'est capable de dire où l'égalité serait violée, sauf à reconnaître préalablement l'existence des couples (homo ou hétérosexuels). Mais les couples ne sont pas un sujet de droit en-dehors du mariage (du moins, ne l'étaient-ils pas avant le Pacs).

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le débat sur le mariage
MessagePosté: Lun Jan 21, 2013 11:09 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
La loi s'occupe du couple hors mariage : par exemple, le milliardaire versaillais qui se refuse à un test de paternité pour ne pas avoir à entretenir l'enfant de Rachida Dati, en disant élégamment qu'à l'époque elle couchait avec bien du monde, le fait contre l'avis des avocats, qui conseillent toujours l'acceptation. Faute de quoi la suspicion des juges est nourrie, et la nourriture de l'enfant par le malotru quasiment certaine.

Je maintiens que la loi en projet étend les libertés, et que personne n'a rien à y perdre. Sinon, pour leur bonne conscience et leur fierté de pharisiens, certains membres de familles classiques et adeptes de sexualités dites normales, qui montrent par leur agitation qu'ils ne sont pas si sûrs de leurs valeurs, ni même de leurs goûts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le débat sur le mariage
MessagePosté: Lun Jan 21, 2013 11:22 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
La psychanalyse n'a plus à faire la preuve, ni de son apport à la connaissance du réel, ni du pullulement d'opportunistes qu'elle attire.


La psychanalyse n'a jamais guéri personne, premier point.
Quant à la connaissance du réel elle a plus reculé que progressé du fait de la psychanalyse.
Le propre de la philosophie est de construire des belvédères et des sentiers pour nous aider à nous diriger au sein de la jungle inextricable du réel.
Malheureusement, certains de ces belvédères et de ces sentiers servent à nous égarer au lieu de servir à nous diriger. Ce sont des fausses pistes, des miradors et des mirages. Les mirages nous éblouissent au lieu de nous renseigner.
"Aujourd'hui, dit Bouthillier, les hommes vivent dans l'imaginaire, dans un monde de concepts créés de toutes pièces par la propagande qui ne désignent ni des idées ni des choses mais deviennent des faits."
Les concepts créés par la psychanalyse sont du nombre et la philosophie comme la langue d'Esope...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le débat sur le mariage
MessagePosté: Lun Jan 21, 2013 11:32 am 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
François Delpla a écrit:
La loi s'occupe du couple hors mariage : par exemple, le milliardaire versaillais qui se refuse à un test de paternité pour ne pas avoir à entretenir l'enfant de Rachida Dati, en disant élégamment qu'à l'époque elle couchait avec bien du monde, le fait contre l'avis des avocats, qui conseillent toujours l'acceptation. Faute de quoi la suspicion des juges est nourrie, et la nourriture de l'enfant par le malotru quasiment certaine.


Pas exactement. Il s'agit d'une action en recherche de paternité, ce qui touche à la filiation, mais pas au couple stricto sensu !

Citation:
Je maintiens que la loi en projet étend les libertés, et que personne n'a rien à y perdre. Sinon, pour leur bonne conscience et leur fierté de pharisiens, certains membres de familles classiques et adeptes de sexualités dites normales, qui montrent par leur agitation qu'ils ne sont pas si sûrs de leurs valeurs, ni même de leurs goûts.


Non, sauf à reconnaître l'existence des couples hors-mariage. Ce qui s'est fait par la loi sur le Pacs. A ce niveau, les couples hétéros ou homos ont été placés sur un pied d'égalité. Mais le mariage, c'est autre chose...

Quant à la sexualité, elle n'a jamais eu besoin du mariage pour s'épanouir. Le mariage serait plutôt un enfermement de ce point de vue. En réalité, il s'agit de normaliser l'homosexualité au travers du symbole maritale et de rien d'autre. Mais, est-ce vraiment nécessaire ?

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le débat sur le mariage
MessagePosté: Lun Fév 18, 2013 11:29 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Pour faire pièce aux insanités contre la psychanalyse, je recommande le dossier de la très récente libération de Mitra Kadivar d'un hôpital psychiatrique iranien, grâce à la dénonciation discrète, puis publique, de son internement par l'Ecole de la cause freudienne : http://www.lacanquotidien.fr/blog/wp-co ... LQ-294.pdf .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le débat sur le mariage
MessagePosté: Mar Fév 19, 2013 6:45 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
La règle qui nous impose de renoncer à l'argument d'autorité me semble avoir été, par toi, ici, transgressé, Delpla.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le débat sur le mariage
MessagePosté: Mar Fév 19, 2013 6:58 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Je désespère de te faire comprendre de quoi il s'agit.

Attirer l'attention des gens sur une information, ce n'est pas argumenter ou pas nécessairement, et pas en l'occurrence.

Il s'agit seulement de fournir des aliments à la réflexion... que pour ta part tu avais mise au pain sec, en ne plaidant point mais en assénant avec ta seule, et faible, autorité !


boisbouvier a écrit:

La psychanalyse n'a jamais guéri personne, premier point.
Quant à la connaissance du réel elle a plus reculé que progressé du fait de la psychanalyse.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le débat sur le mariage
MessagePosté: Mar Fév 19, 2013 7:04 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Il s'agit seulement de fournir des aliments à la réflexion... que pour ta part tu avais mise au pain sec, en ne plaidant point mais en assénant avec ta seule, et faible, autorité !


Ah! Ah! que tu es drôle !
C'est la renonciation à l'argument d'autorité qui m'oblige à me confier à ma "seule et faible autorité".
Sans quoi, tu penses bien...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le débat sur le mariage
MessagePosté: Mar Fév 19, 2013 9:22 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
boisbouvier a écrit:
C'est la renonciation à l'argument d'autorité qui m'oblige


tu as lu la charte, ou je rêve ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla