Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Sam Nov 28, 2020 9:20 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Reynaud, un "sauteur" ?
MessagePosté: Mar Sep 12, 2006 8:24 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Pour relancer le débat, cette petite sélection intéressée que d'aucuns pourraient laisser passer:

<<Un> c’est moi [François Delpla] et les =>, lui [BRH]

> >Depuis que j’ai lu dans Martin Allen et vérifié sur pièces que Churchill avait lui-même piloté de fausses approches de paix fin 40-début 41 (cf. un fil de novembre dernier), je me méfie de tout. Cependant, ayant moi-même labouré depuis 15 ans la question des ouvertures secrètes des Alliés à l’Axe, et réciproquement, en mai-juin 40, je suis en mesure de certifier avec un haut degré de probabilité que Churchill ne s’amuse pas à cela et criminalise, au contraire, toute tentative de ce genre, au grand dam et à la rébellion feutrée de Halifax qui ne rêve que de les connaître, ces conditions allemandes.

=> Certainement ! Mais n’y-a-t-il aucune passerelle entre Reynaud et Halifax ? C’est un point qui n’est pas clair : d’un côté nous avons Churchill qui le marque à la culotte et pousse Les Français au "jusque-boutisme", en les encourageant par de bonnes paroles, de l’autre Reynaud qui voudrait bien une paix globale : y-a-t-il eu des conciliabules entre le Lord et notre "petit-homme", et dans ce cas, les défaitistes ont dû s’en délecter...

> >Le cas de figure de l’hiver suivant, où l’Angleterre est seule et à bout de ressources, tandis qu’elle a "sauvé l’honneur" dans son ciel et en Libye, est assurément différent (attention, je ne dis pas que Churchill ait le moins du monde souhaité l’arrêt de la guerre, mais qu’il a pu, plus ou moins poussé par certains cercles conservateurs, lâcher du lest, voire se réjouir de mener Hitler en bateau et Hess en avion... vers la Suisse). >

=>mener en bateau, c’était bien la manière du vieux bouledogue...

>Du côté français également, en juin 40, toute enquête, secrète ou non, sur les conditions hitlériennes est pur défaitisme, pure capitulation. Personne ne propose de le faire pour gagner du temps : encore heureux ! Il reste un gramme de sincérité dans ce monde d’hypocrisie. Cependant les justifications de Chautemps ne sont guère empreintes de probité candide : il s’agirait de faire disparaître le parti des "mous" en démontrant que les conditions allemandes sont dures. A d’autres ! pendant ce temps la Wehrmacht avance et on ne met nullement en oeuvre un repli en Afrique du Nord.

=> Oui, elle avance, même là où elle n’a pas de blindés !

>De tout cela je dégage l’idée que Reynaud n’agit nullement par maladresse. La clé de son comportement, c’est qu’il ne croit plus du tout à une victoire militaire, même lointaine, mais qu’il veut un arrêt général de la guerre pour éviter le tête à tête franco-allemand, car il entrevoit assez bien le honteux calvaire qu’il serait.

=> Il donne plus l’impression d’agir comme une marionnette que comme quelqu’un qui sait où il va... Officiellement, on parle de se battre jusqu’au bout, mais l’on ne s’en donne pas les moyens (en changeant de généralissime, par exemple), on fait semblant d’écouter de Gaulle et on propose une capitulation de l’armée, ce qui est un non-sens si l’on voulait vraiment se battre en Afn. Quand à arracher une paix gobale, il est évident après le 10 juin, que Churchill ne lâchera rien.

A mesure que les jours passent, le camp des partisans de l’armistice se renforce. Reynaud doit bien se douter qu’il ne sera pas l’homme de cette coterie. Puisqu’il ne veut pas être l’homme de la résistance, pense-t-il sérieusement encore à être celui de la paix ?

Après le 10 juin et l’entrée en guerre de l’Italie, ceci me paraît exclu. >>



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Oct 17, 2008 8:57 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Si vous admettez que la position de Churchill est extrêmement fragile, du moins jusqu'à Mers el-Kébir (3 juillet), vous ne pouvez écarter aussi expéditivement l'idée que Reynaud joue la montre en attendant sa chute, et la paix générale qui, très vraisemblablement, s'ensuivrait.

Je vous renvoie, entre cent preuves, au télégramme de Prytz, prestement dévoilé : http://www.delpla.org/article.php3?id_article=102


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Oct 17, 2008 5:02 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Oui, possible que Reynaud se soit accroché à cette éventualité. Mais la dernière fois qu'il a vu Churchill le 13 juin à Tours, il a dû comprendre que le bouledogue ne lâcherait pas prise.

Sa "stature" n'est pas complètement déboulonnée, mais -en effet- ce n'était qu'un "sauteur" !

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Reynaud, un "sauteur" ?
MessagePosté: Mer Juin 03, 2009 9:14 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Avr 30, 2009 5:25 pm
Messages: 267
Localisation: environs de Perpignan
Quel est le rôle exact de sa maîtresse (Mme de Crussol?) dans les atermoiements de Paul Reynaud? Sont-ce des calomnies coloportées par la propagande de Vichy ou reste-t-il une correspondance?

_________________
Bezsonov


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Reynaud, un "sauteur" ?
MessagePosté: Jeu Juin 04, 2009 10:21 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Bonjour,
Bezsonov a écrit:
Quel est le rôle exact de sa maîtresse (Mme de Crussol?) dans les atermoiements de Paul Reynaud? Sont-ce des calomnies coloportées par la propagande de Vichy ou reste-t-il une correspondance?

Il s'agit de la Comtesse Hélène de Portes si vous parlez de la "maitresse" de Reynaud (c'est une muflerie de l'appeler ainsi), et ce ne sont que descalomnies. Voir des details a ce sujet la :
http://www.histoquiz-contemporain.com/H ... ierbis.htm

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Reynaud, un "sauteur" ?
MessagePosté: Jeu Juin 04, 2009 10:38 am 
Hors ligne

Inscription: Jeu Avr 30, 2009 5:25 pm
Messages: 267
Localisation: environs de Perpignan
Merci pour votre article. Les ragots ont la vie dure, hélas...

_________________
Bezsonov


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Reynaud, un "sauteur" ?
MessagePosté: Jeu Juin 04, 2009 10:47 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Bezsonov a écrit:
Les ragots ont la vie dure, hélas...

Comme ceux emis par certains nostalgiques de l'Algerie au sujet de Charles de Gaulle
:mrgreen:
OK, OK, je sors...
:arrow:

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Reynaud, un "sauteur" ?
MessagePosté: Jeu Juin 04, 2009 10:48 am 
Hors ligne

Inscription: Jeu Avr 30, 2009 5:25 pm
Messages: 267
Localisation: environs de Perpignan
Madame de Crussol, que j'ai malencontreusement confondue avec Mme de Portes, était une " amie " de Daladier.

_________________
Bezsonov


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Reynaud, un "sauteur" ?
MessagePosté: Ven Juin 05, 2009 2:17 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Ils sont "séparés" ? Donc, les mariages ne sont pas dissous. A l'époque, parler d'une maîtresse est conforme à la pensée ambiante. Evitons les anachronismes... :wink:

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Reynaud, un "sauteur" ?
MessagePosté: Sam Juin 06, 2009 8:55 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Roy-Henry a écrit:
Ils sont "séparés" ? Donc, les mariages ne sont pas dissous. A l'époque, parler d'une maîtresse est conforme à la pensée ambiante. Evitons les anachronismes... :wink:

Divorces a ma connaissance.
Et, au sujet des anachronismes, je ne parlais pas de ceux qui la traitaient de "maitresse" a l'epoque, mais surtout de ceux qui persignent et cistent de nos jours
:lol:

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Reynaud, un "sauteur" ?
MessagePosté: Sam Juin 06, 2009 9:37 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Ils vivent maritalement et, même à l'époque, le terme de "maîtresse" est évité par les gens bien élevés.

A contrario, son emploi à propos du ménage Reynaud est lourd de sous-entendus égrillards, d'insinuations assimilant la Troisième finissante au Bas-Empire romain etc. L'amalgame avec la situation entièrement différente du couple Daladier-Crussol est là pour faire bon poids.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Reynaud, un "sauteur" ?
MessagePosté: Sam Juin 06, 2009 10:59 am 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
La comtesse de Portes n'était pas divorcée, à ma connaissance. Mais je peux me tromper... Comme j'en ai toujours entendu parler en sa qualité de maîtresse de Paul Reynaud et ceci dans les meilleures bouches, je n'ai pas l'intention de changer, à moins que l'on ne produise la déclaration de concubinages des deux concubins... :lol:

Possible que de Gaulle ait moyennement apprécié la comtesse. Il est plus probable que c'est cette même comtesse qui appréciait moyennement le tout récent général... A mon avis, son Popaul ne devait pas se priver de lui confier sur l'oreiller que ce "grand C." commençait sérieusement à l'emmerder... Cette interprétation m'est toute personnelle et n'engage que moi. :mrgreen:

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Reynaud, un "sauteur" ?
MessagePosté: Mer Jan 26, 2011 8:50 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Oct 31, 2010 10:02 pm
Messages: 321
Localisation: Muret
Bonsoir. Laissant madame de Portes à ses amours, peut-on se pencher sur l'entourage militaire de Reynaud: de Villelume et un certain général Decamp (qui, apparament n'était pas un aide :mrgreen: ). Manifestement l'entourage du président n'était pas pour la poursuite de la guerre. Question subsidiaire: dans ce cas là pourquoi avoir rentré le grand Charles dans le cabinet? Amitiés. Bernard


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Reynaud, un "sauteur" ?
MessagePosté: Jeu Jan 27, 2011 4:09 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Bonjour,
Barbu a écrit:
peut-on se pencher sur l'entourage militaire de Reynaud: de Villelume et un certain général Decamp (qui, apparament n'était pas un aide :mrgreen: ). Manifestement l'entourage du président n'était pas pour la poursuite de la guerre. Question subsidiaire: dans ce cas là pourquoi avoir rentré le grand Charles dans le cabinet?

Notre hote s'est penche la-dessus sur 614 pages :
Churchill et les Francais, Derniere edition chez F-X de Guibert, 2010, 35 euros.
Pour les radins, plusieurs chapitres de l'edition precedente sont sur le site :
http://www.delpla.org/article.php3?id_article=348
Mais cela se lit mieux sur papier, d'autant plus que c'est du Delpla (Lire 2 fois pour avoir a peu pres tout compris)
:mrgreen:

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Reynaud, un "sauteur" ?
MessagePosté: Jeu Jan 27, 2011 10:58 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 17, 2009 6:55 am
Messages: 941
Localisation: Basse vallée du Rhône
Daniel Laurent a écrit:
Bonjour,
Barbu a écrit:
peut-on se pencher sur l'entourage militaire de Reynaud: de Villelume et un certain général Decamp (qui, apparament n'était pas un aide :mrgreen: ). Manifestement l'entourage du président n'était pas pour la poursuite de la guerre. Question subsidiaire: dans ce cas là pourquoi avoir rentré le grand Charles dans le cabinet?

Notre hote s'est penche la-dessus sur 614 pages :
Churchill et les Francais, Derniere edition chez F-X de Guibert, 2010, 35 euros.
Pour les radins, plusieurs chapitres de l'edition precedente sont sur le site :
http://www.delpla.org/article.php3?id_article=348
Mais cela se lit mieux sur papier, d'autant plus que c'est du Delpla (Lire 2 fois pour avoir a peu pres tout compris)
:mrgreen:


Oh mon Daniel ! Faire de la pub comme ça à notre "hôte", c'est obséquieux à un point ! Surtout ça te permet d'éviter de répondre à la question posée, mais subsidiairement.
Reynaud fait entrer le colonel Charles de Gaulle dans son dernier cabinet ? Tout simplement parceque la grande gueule de celui-ci, qui le harcèle déjà depuis plusieurs semaines en lui suggérant des idées complètement farfelues pour arrêter les Allemands (Reynaud n'est pas un militaire et encore moins un soldat et il n'entend rien à la stratégie de guerre) va le séduire ! Il le nomme donc "général à titre temporaire" parceque nommer au poste de Sous-Secrétaire d'état" un colonel ça la fiche mal. Et Reynaud va faire sienne la stupidité du "Réduit Breton", ainsi que le transport vers l'AFN de 300.000 soldats... On connait la suite !

_________________
"Moi vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur Alger !" Charles de Gaulle


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla