Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Dim Nov 28, 2021 1:28 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Du bon usage d'un troll
MessagePosté: Dim Fév 20, 2011 9:25 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
boisbouvier a écrit:
J'ai déjà dit ce que j'avais à dire sur le pacte germano-soviétique et je répugne à me répéter.


traite-moi d'idiot pendant que tu y es, de ne pas avoir compris que tu avais répondu à ceci !
Citation:
tu as besoin, un besoin éperdu, absolu, que Hitler ne mène pas le jeu), et je doute qu'une autre cause ait pu t'y décider.

La preuve : quand il est question du pacte germano-soviétique viewtopic.php?f=57&t=245&start=135 , il n'y a plus de forces profondes qui tiennent, mais un méchant et un méchant et demi.



boisbouvier a écrit:
mais ça ne prouve pas qu'il [Hitler] était infaillible en toute chose


juste ciel, qui a dit cela sur ce forum ?
va ptêt falloir le bannir pour éviter les ennuis !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Du bon usage d'un troll
MessagePosté: Dim Fév 20, 2011 9:52 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Le rapport avec la choucroute ?
Mais je te cite. Tu as écrit ceci à propos du fonctionnalisme :
"...comme un adversaire déterminé du fonctionnalisme. Ce dernier consiste en une histoire avant tout sociale : "il s'agit d'expliquer les décisions politiques par les besoins des sociétés et les fonctions" qu'ils induisent. C'est un type d'approche qui avait jusque là mes suffrages et les a toujours, s'agissant d'autres sujets. Il doit beaucoup à l'école des Annales, et à son embranchement français en matière d'histoire des relations internationales, initié par Pierre Renouvin qui mettait l'accent sur les "forces profondes" gouvernant ces relations."

C'est donc être en plein dans le sujet d'évoquer les fonctions sociales de l'histoire comme je l'ai fait en citant Tocqueville à qui l'histoire a donné raison. L'égalité des conditions est l'horizon de l'histoire et, pour l'avoir méconnu, nos hommes politiques européens ont commis de lourdes bévues (Indochine, Algérie pour de Gaulle ou Suez pour Eden et Guy Mollet en 56).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Du bon usage d'un troll
MessagePosté: Dim Fév 20, 2011 10:52 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
Non, Michel.

REPONDRE à un message, ce n'est pas se saisir d'un mot ou d'une idée pour développer une théorie. C'est répondre à ce qui est dit.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Du bon usage d'un troll
MessagePosté: Lun Fév 21, 2011 11:33 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Quelle est ta question ? J'y répondrai.
Tu veux absolument que Hitler ait été un surdoué de la pratique politique se jouant avec brio des pires difficultés et gagnant à tout coup les parties qu'il engage.
Moi, je veux bien mais - fonctionnalisme oblige- je vois surtout qu'il a pris le monde européen à contrepied. Il a voulu la guerre à une époque où tous, sauf lui, étaient épris d'un violent désir de paix. Il a rencontré en face de lui des "lâches" qui agissaient en outre en ordre dispersé et il en a profité. Il a profité aussi du cynisme de Staline que tu as essayé de gommer en prétendant (très faussement) qu'il avait été acculé à cette alliance avec Hitler.
Mais, comme on dit, tant va la cruche à l'eau, qu'à la fin, elle se casse.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Du bon usage d'un troll
MessagePosté: Lun Fév 21, 2011 2:09 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
boisbouvier a écrit:
Quelle est ta question ? J'y répondrai.


JRAT... après combien de rappels ?

Il est vrai qu'il est plus facile d'inventer le point de vue d'autrui pour le réfuter.

De même que tu as été incapable de démontrer que je t'avais traité de prédicant obtus, tu serais bien en peine de justifier que, d'après moi,

boisbouvier a écrit:
Hitler ait été un surdoué de la pratique politique se jouant avec brio des pires difficultés et gagnant à tout coup les parties qu'il engage.


ou encore ceci :

boisbouvier a écrit:
cynisme de Staline que tu as essayé de gommer en prétendant (très faussement) qu'il avait été acculé à cette alliance avec Hitler.


Moi qui passe mon temps à dénoncer l'assimilation de ce pacte à une alliance, signe sûr d'un discours idéologique et anti-historique ! Et qui bien sûr n'ai aucune difficulté à reconnaître le cynisme de Staline... à la très légère condition qu'il existe dans le cas dont il est question !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Du bon usage d'un troll
MessagePosté: Lun Fév 21, 2011 6:25 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
message de Boisbouvier effacé par la modération pour mise en doute de l'honnêteté d'un contributeur mais méritant tout de même réponse :

Citation:
21 Fév 2011 04:12 pm

N'essaie pas de te défiler de couleuvrine façon, Delpla. Tu as dit que Staline avait été "acculé" à ce pacte. Le nies-tu ?
Pareillement, tu as parlé dans un texte qui n'est pas un post (mais une référence dans un post) d'un "prédicant obtus" qui ne pouvait être que moi. Le nies-tu ?
Sois clair, sois sincère, pour une fois.


Ta mémoire est significativement mauvaise : il n'y a jamais eu de "prédicant obtus" mais un "pétainiste prédicant obtus"; je n'ai rien nié mais ai exigé que tu formules la citation exacte, nuance ! Quant à celle qui sépare les deux expressions, elle est tout bonnement celle qui sépare un débat sur une question d'histoire (seule chose qui a lieu d'être en ces virtuels murs) et un jugement sur une personne (chose expressément interdite).

Je ne fais pas des articles, des livres et des messages sur Internet pour les nier ensuite, ô toi qui m'accuses non seulement de tromperie mais de très sotte tromperie !

J'ai ouvert ici un fil général sur ton trollisme, ou si u préfères ton rapport à l'histoire, peu intime et même un peu violeur. Restons dans le sujet. Si tu as de nouvelles idées de nature à démontrer que Staline n'a pas été acculé au pacte, retourne sur le fil ad hoc.

En ce qui concerne ton attitude générale, elle semble consister de plus en plus à prendre cet endroit pour un ring, où il s'agit de rester debout et de rendre des coups, avec l'idée que si on atteint le gong sans être au tapis, les événements des années 40 sont ceci ou cela.

Je désespère d'arriver à te faire comprendre que cela ne les change pas d'un iota.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Du bon usage d'un troll
MessagePosté: Lun Fév 21, 2011 7:21 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Citation:
Ta mémoire est significativement mauvaise : il n'y a jamais eu de "prédicant obtus" mais un "pétainiste prédicant obtus"; je n'ai rien nié mais ai exigé que tu formules la citation exacte, nuance !


Comprenne qui pourra.
Un pétainiste prédicant obtus a beau être pétainiste il n'en est pas moins obtus et prédicant.
Les épithètes sont donc tout ce qui te reste pour te défendre ?
Pas bon signe !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Du bon usage d'un troll
MessagePosté: Lun Fév 21, 2011 8:09 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
au secours !

quelqu'un peut-il expliquer à Michel que chaque fois qu'il est question de Pétain, sans exception aucune, il est aussi obtus que prédicant, mais que cela ne signifie pas qu'il le soit absolument toujours sur tout sujet ?

et qu'une fois qu'il aura compris cela il sera temps de reconnaître qu'il m'a accusé à tort ?

reconnaissance anticipée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Du bon usage d'un troll
MessagePosté: Mar Fév 22, 2011 9:08 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Tu ne convaincs personne avec tes arguties et tes distinguos. D'ailleurs je ne m'offusque pas de tes épithètes. Ils sont pour moi la preuve que tu es au bout des arguments en réponse.
Ça me suffit très largement et, loin de te les reprocher, je t'en remercie, car je sais m'effacer devant ma cause : le pétainisme (fût-il obtus et prédicant).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Du bon usage d'un troll
MessagePosté: Mar Fév 22, 2011 8:59 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
distinguons encore !

on peut être prédicant sans être obtus,
pétainiste sans être prédicant, obtus sans être pétainiste,
etc.

épithète, c'est une fille !
et un adjectif.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Du bon usage d'un troll
MessagePosté: Mer Fév 23, 2011 9:01 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
épithète, c'est une fille !
et un adjectif.


Épithète : substantif féminin.
Littré dit : ce mot a été longtemps masculin (Balzac, Ménage).
Il ajoute : s. Epithète, adjectif. Ces deux mots signifient étymologiquement la même chose.
Si bien que tout le monde a raison mais... surtout toi, comme d'hab.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Du bon usage d'un troll
MessagePosté: Mer Fév 23, 2011 8:20 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
et ce substantif désigne... un adjectif !

Si tu veux te conduire en âne aimant être rossé, à ton service !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Du bon usage d'un troll
MessagePosté: Jeu Fév 24, 2011 11:04 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
et ce substantif désigne... un adjectif !

Si tu veux te conduire en âne aimant être rossé, à ton service !



Moi, je veux bien être un âne mais je t'interdis d'insulter Littré qui est une gloire nationale et qui n'est plus là pour se défendre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Du bon usage d'un troll
MessagePosté: Jeu Fév 24, 2011 9:14 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
"adjectif" est un substantif : pour autant, un substantif n'est pas un adjectif.

(s) Littré, Delpla et pas Boisbouvier.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Du bon usage d'un troll
MessagePosté: Ven Fév 25, 2011 11:13 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Un substantif ne peut-il pas devenir à l'occasion un adjectif ?
Quand je dis que l'adjectif (mot substantif) peut être soit une épithète soit un attribut je dis donc que l'adjectif est épithète (ou attribut) ce qui donne à épithète (ou à attribut) un statut d'adjectif.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla