François DELPLA

Livre d'or

Par The_Lovermind

Je suis un modeste passionné d’histoire et notamment celle qui touche à l’un des conflits les plus sanglants qu’aura connu notre vie [Suite...]

Livre d'or

 
Rss Le défi du parlement de Strasbourg aux historiens... et à l'histoire
édito précédent



Le défi du parlement de Strasbourg aux historiens... et à l'histoire

http://www.europarl.europa.eu/doceo/document/TA-9-2019-0021_FR.html

Le 19 septembre 2019, notre continentale assemblée s’est mêlée, suivant le mauvais exemple de certains parlements nationaux, de dire l’histoire. Et ce, non pas sur un point de détail mais sur les deux guerres mondiales et particulièrement la Seconde. Les vaillants députés ont-ils pensé à Pierre Corneille et à son Cid :
Mes pareils à deux fois ne se font point connaître
Et pour leurs coups d’essai veulent des coups de maître ?
Ce long texte, visiblement soigné, concentre les maux humains dans un mot, “totalitarisme”, et propose d’instituer une nouvelle date symbolique, à commémorer tous les ans, le 23 août. Ce jour-là, en l’an de disgrâce 1939, deux pays d’Europe ont signé un traité censé mettre le feu aux poudres. En effet, le texte fait du pacte germano-soviétique la cause “directe” (point C) puis “immédiate” (point M, alinéa 2) de la guerre... et n’attribue nulle autre cause à ce conflit.
Outre l’ajout précité au calendrier commémoratif, le texte fait la leçon aux pays membres dans deux domaines tout aussi symboliques : seraient coupables de manquement grave à la démocratie non seulement les monuments érigés çà et là à la gloire des SS et de leurs collaborateurs, mais les lois qui prohibent la croix gammée sans interdire la faucille et le marteau.
Dans cette logique, on chercherait en vain la moindre allusion aux sacrifices consentis par les peuples soviétiques ou le mouvement communiste dans la lutte contre le nazisme, qui à eux seuls devraient interdire de renvoyer dos à dos les symboles figurant sur les bannières.

Ce texte, déposé par les groupes PPE, ECR, Renew et S&D (correspondant respectivement à la démocratie-chrétienne, à la droite souverainiste, à des hybrides dont les députés français dits “en marche” et à un regroupement des sociaux-démocrates et des Verts), devra être abrogé et le plus tôt sera le mieux. Il a pour inconvénient principal de nier l’agressivité spécifique du nazisme, et de passer sous silence le caractère particulièrement sauvage et inhumain de son idéologie raciale et des pratiques qui en ont découlé.

Concernant plus spécialement l’évolution des rapports diplomatiques entre 1933 et 1939, on trouvera de bons antidotes dans cet article de Michael Jabara Carley paru il y a dix ans dans Histoire(s) de la dernière guerre, et dans celui que j’ai donné en 2015 au magazine en ligne Histomag, qui décrypte le jeu redoutable de Hitler.


Marines, le 6 décembre 2019
 
 
Note: Aucune note
(0 note)
Ecrit par: François Delpla, Le: 06/12/19


Ajout commentaire

Smileys Texte en gras : [b]texte[/b] Texte en italique : [i]texte[/i] Texte souligné : [u]texte[/u] Texte barré : [s]texte[/s] Titre [title=x]texte[/title] Conteneur Style [style=x]texte[/style] Ajouter un lien : [url]lien[/url], ou [url=lien]nom du lien[/url] Ajouter une image : [img]url image[/img] Faire une citation [quote=pseudo]texte[/quote] Cache le texte, affiche lors du clic [hide]texte[/hide] Liste [list][*]texte1[*]texte2[/list] Couleur du texte : [color=X]texte de couleur X[/color] Taille du texte (X entre 0 - 49) : [size=X]texte de taille X[/size]   Réduire le champ texte Agrandir le champ texte
Positionner à gauche : [align=left]objet à gauche[/align] Centrer : [align=center]objet centré[/align] Positionner à droite : [align=right]objet à droite[/align] Justifier : [align=justify]objet justifié[/align] Objet flottant à gauche [float=left]texte[/float] Objet flottant à droite [float=right]texte[/float] Exposant [sup]texte[/sup] Indice [sub]texte[/sub] Indentation [indent]texte[/indent] Tableau [table][row][col]texte[/col][col]texte2[/col][/row][/table] Insérer du flash [swf=largeur,hauteur]adresse animation[/swf] Vidéo [movie=largeur,hauteur]adresse du fichier[/movie] Son [sound]adresse du son[/sound] Insérer du code [code]texte[/code] Insérer du code mathématique [math]texte[/math] Code html [html]code[/html] Aide BBcode
Envoyer   
 
Visiteur
  1730 Le: 31/12/19 à 06h29
Citer   

Boosteur Inactif

Groupe: Visiteur



With 2019 coming to an end, it gives us a chance to reflect on the decade's many highs and lows, including the many questionable fashion trends that came and went. The 2010s began in a haze of harem pants and wedge sneakers, but it wasn't just the earlier part of the decade that www.purselive.com was filled with downright bad sartorial choices. With 2020 and a brand new decade just around the corner, Insider took a look back at the worst fashion trend from every year of the 2010s that we will hopefully be leaving behind for good. A love-it-or-hate-it trend that has come and gone plenty of times over the years, Harpers' Bazaar declared that the www.fashionuy.com kitten heel was well and truly back in 2010. Writer Anamaria Wilson admitted that the very thought made my nose wrinkle in disdain, though the miniature heels made an appearance on catwalks including Giambattista Valli and Christian Louboutin at the time.